Comment aménager une maison pour un senior ?

Avec l’âge, la mobilité d’une personne est de plus en plus réduite et la santé du senior décline. Par conséquent, rien que le fait de circuler dans la maison peut devenir une vraie épreuve. Afin de garder l’autonomie aussi longtemps que possible, il peut donc devenir nécessaire d’aménager la maison. L’installation de certains dispositifs permet aux seniors de circuler facilement et de façon plus sécuritaire. Voici comment vous pourrez aménager efficacement une maison pour seniors.

Quelles sont les pièces où l’aménagement est impératif ?

Lorsqu’on perd de l’autonomie, les gestes qui d’habitude se réalisent naturellement deviennent fastidieux. Pour les seniors qui sont dans ce cas, il peut être particulièrement difficile de faire sa toilette. C’est pourquoi l’aménagement doit commencer par la salle de bain. Pour cela, il existe plusieurs options à envisager. La plus évidente est d’opter pour une douche italienne qui permet à la personne d’y accéder facilement. Il faut également penser à des dispositifs de sécurité tels que des barres de maintien et des tapis antidérapants. Dans le cas où il lui est difficile de rester debout longtemps, vous pouvez vous procurer un siège de douche. De nos jours, les inventions sont venues faciliter la vie des personnes à mobilité réduite. Avec une baignoire à porte, il ne sera plus nécessaire de faire une enjambée pour prendre un bain.

Sécuriser les sols et les escaliers

L’aménagement d’une maison pour seniors consiste généralement à faciliter l’accès. Le plus difficile lorsqu’on perd de l’autonomie c’est de prendre les escaliers. C’est pourquoi il est nécessaire d’installer des mains courantes de chaque côté. Si les marches font plus de 15 cm de hauteur, il faut absolument les réduire. Le sol doit aussi être dénué de tous objets qui sont susceptibles de causer des chutes. Dans certains cas, l’installation d’un monte-escalier s’avère même indispensable. Les blessures liées aux chutes sont aussi fréquentes pour les personnes à mobilité réduites comme les seniors. C’est pourquoi il est nécessaire de couvrir d’embouts les coins susceptibles de causer des blessures. Malgré l’installation de divers dispositifs adaptés, il est toujours possible d’avoir des difficultés à circuler. Dans ce cas, le recours à un auxiliaire de vie s’avère nécessaire.

Se procurer des dispositifs médicaux utiles

Les aménagements à apporter à la maison peuvent ne pas suffire si l’état de dépendance de la personne est plus grave. Certains dispositifs médicaux sont faits pour minimiser l’effort des seniors alités pour des gestes du quotidien. Avec le lit médicalisé, le couchage sera plus pratique. Ce type de lit dispose d’un mécanisme qui facilite le redressage et offre une sécurité optimale. Il peut aussi bénéficier d’un déambulateur ou si cela est nécessaire, d’un fauteuil roulant. Des magasins spécialisés proposent ces équipements en vente ou en location. Dans les deux cas, les frais sont pris en charge par la sécurité sociale.

Les seniors dont la mobilité est réduite à cause d’une pathologie ou tout simplement par une perte de tonus musculaire doivent vivre dans une maison sécurisée et spécialement aménagée pour les rendre plus autonomes. Il existe divers moyens de rendre l’accès aux pièces clés plus facile. Des dispositifs médicaux sont aussi nécessaires pour les personnes alitées.