Bar loader
63
Ecoboliens
6 675 €
Sur 12 500 €
Terminée

Ce projet a été un succès le 17/11/2015. Fin du projet le : 17/11/2015.

Description

En quoi consiste le projet LaVieVuLinh ?

Le tourisme est l’un des secteurs d’activités le plus dynamique au monde en termes de croissance et constitue une composante significative de l’économie du Viêt Nam moderne. Cependant, les effets négatifs du développement touristique, souvent peu mis en lumière, sont multiples : déplacements de populations, travail forcé ou sous-payé, marchandisation des cultures, augmentation des prix pour la vie locale, exclusivité donnée aux touristes dans l’accès à divers services…

Durables, équitables, responsables ou éthiques, nombreuses sont les alternatives au modèle dominant afin de renverser cette tendance. C’est dans l’optique d’espérer contribuer à changer sur le long terme cet état de fait que le projet LaVieVuLinh est né.

LaVieVuLinh est un projet d’éco-lodge dédié au développement communautaire durable et au tourisme éco-responsable à travers l’éducation, l’environnement et la culture. Le projet vise à participer au développement de la Province de Yên Bái (à 2 h 30 min au Nord de Hanoi) et à la préservation de l’identité culturelle de la Communauté des « Dao Quan Trang », nombreux dans la région.

Le projet, porté par Frédéric Tieberghien, un français ayant des origines vietnamiennes, a été initié avec le soutien de Mr Thương et Madame Nhật, un couple de notables de la Communauté des Dao Quan Trang, une des nombreuses ethnies minoritaires du Vietnam. Il vient de recevoir le renfort de Nguyen Quoc Khanh, un autre français d’origine vietnamienne, qui devient ainsi le 3ème investisseur de LaVieVuLinh.

Pourquoi le Vietnam ?

Localisé à environ 170 km au Nord-Ouest de Hanoi, dans la province de Yên Bái, LaVieVuLinh est un lieu pouvant accueillir des touristes à la recherche d’une expérience hors du commun. Situé sur la rive Est du lac Thac Ba, le plus grand lac du Nord Viêt Nam, LaVieVuLinh est basé dans le village Ngoi Tu de l’ethnie Dao Quan Trang.

Avec près de 470 000 personnes, la minorité ethnique Dao est la neuvième en terme de population parmi les 54 groupes ethniques qui vivent au Vietnam. L'éco-lodge, construit selon les techniques traditionnelles, se fond parmi les autres maisons du village de Ngoi Tu, ainsi, nous sommes étroitement liés à la vie culturelle de la région et influencés par son rythme. Le projet a été développé avec le souci de concilier développement commercial avec les locaux, préservation de leur culture et protection de l’environnement.

Où en est LaVieVuLinh aujourd'hui?

L’éco-lodge, construit en s’attachant à utiliser des matériaux naturels, vise une consommation maîtrisée en énergie (système de ventilation naturel, sans climatisation), et en recyclant les déchets organiques à travers la production de biogaz (servant à alimenter la cuisine), cherche à sensibiliser les touristes, tout comme les populations locales, au respect de l’environnement.

Une école fut construite dès le début avec pour objectif de permettre à notre personnel, majoritairement recruté parmi les habitants de la région, d’acquérir un nouveau savoir-faire afin de diversifier leurs opportunités professionnelles. Ont été enseignés entre autres des cours d’anglais et de français, ainsi que quelques rudiments de base en management. Malheureusement, par manque de moyens, cette école n’a pu être entièrement achevée tant au niveau construction qu’au niveau de l’enseignement, les cours n’ayant pu se maintenir de manière suffisamment continue pour être véritablement efficaces.

Un projet pilote en agroforesterie fruitière aussi a été développé afin de favoriser l’émergence à long terme d’une forme d’exploitation agricole plus diversifiée et moins polluante que les monocultures existantes (manioc, eucalyptus…). En employant une méthode mimant ce qui se produit spontanément dans la nature, il est en effet possible de bénéficier des interactions naturelles entre espèces, évitant ainsi l’utilisation de pesticides. La situation actuelle des surfaces plantées à LaVieVuLinh (environ 4000 m² au total) montre que les espèces plantées (manguiers, papayers, pomelos, orangers, goyaviers, longanes, et citronniers) se sont toutes bien acclimatées et que toutes ont atteint le stade de la production. Cependant une étude récente menée sur le terrain a montré qu’il est urgent de prendre des mesures pour assurer l’entretien et la protection du site tout en étendant les surfaces plantées, en particulier avec des espèces de plus grande valeur ajoutée, si on ne veut pas perdre le bénéfice des actions passées.

Tous les projets précédents s’inscrivent dans l’objectif d’un développement communautaire sur fond d’échanges interculturels. La préservation de la culture locale et les échanges s’effectuent au quotidien à travers la résolution de problèmes de la vie commune avec les apprentis mais aussi par l’organisation d’événements socioculturels dont le « clou » est le Festival Interculturel annuel à l’occasion de l’anniversaire de la création de LaVieVuLinh. Mettant tout particulièrement en scène la culture, les traditions et les arts propres à l’ethnie Dao Quan Trang, les visiteurs participant à cet événement culturel ont l’occasion unique de se mélanger avec les locaux et d’échanger directement avec eux, de façon simple et authentique. Malgré les difficultés financières face auxquelles le projet est confronté, il est essentiel que nous puissions continuer à organiser cet évènement annuel qui est le moment-phare de la vie culturelle à LaVieVuLinh.

Quel est l'impact de nos actions?

Le travail avec les populations locales est un travail de longue haleine. L’éducation et la préservation de la culture locale pour des populations ayant d’autres priorités de niveau de vie à court terme nécessitent du temps, des efforts… et de la patience. Néanmoins *le travail réalisé commence déjà à porter ses fruits ! *

Aujourd’hui, sur les cinquante apprentis que nous avons accueillis depuis le début du projet, quasiment tous sont parvenus à mettre en valeur notre formation. Binh est professeur d’Anglais, Lu est gérant dans une maison d’hôte, Nam est cuisinier, Luong travaille pour une compagnie coréenne,… Quatre familles du village de Ngoi Tu ont également adapté leur maison pour recevoir des clients en « chambres d’hôtes ». Enfin, six d’entre eux ont convaincu leur famille de consacrer une partie de leurs terres à l’agroforesterie.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le projet LaVieVuLinh et vous informer sur les actualités, retrouvez-nous sur notre site internet et notre page Facebook

Utilisation des fonds

A travers ces divers projets de développement durable sur le site, l’ambition de LaVieVuLinh est de montrer que le développement économique, social et communautaire peut se faire dans le respect de l’environnement et des traditions culturelles locales. . Ainsi, 100% de vos dons seront utilisés afin de pérenniser et renforcer nos actions dans l’ensemble des sous-projets éducatifs, environnementaux et culturels.

L’école

Comme expliqué précédemment, LaVieVuLinh manque de ressources financières comme humaines pour continuer à mener à bien le projet de l’école. Notre priorité est donc trouver les moyens d’achever la construction du centre de formation et du logement attenant ainsi que l’équipement de la salle de classe.

  • Budget de finitions estimé à 2000€.

Nous voulons également faire en sorte que l’activité du centre puisse être la plus continue possible, en particulier par la** présence active de formateurs et professeurs **dans les domaines des langues (anglais, français) et des métiers de l’hôtellerie et la restauration.

  • Budget annuel de 4000€, environ 10 mois d’un salaire mensuel de 400€.

L’agroforesterie

Pour faire évoluer le projet de son stade pilote actuel et continuer à progresser, il est nécessaire d’intégrer une ressource qualifiée, si possible de formation « agronome », qui travaillera à temps plein sur le projet au sein de LaVieVuLinh. Il sera nécessaire en effet de planter des espèces à forte valeur marchande ce qui va requérir des compétences spécifiques afin d’effectuer les recherches adaptées aux objectifs du projet.

  • Budget estimé à 12.000€ comprenant essentiellement le coût d’un an de salaire pour un coordinateur de projet sur site, les frais d’entretien et de traitement préventif contre les prédateurs de plantations existantes ainsi que le coût de nouvelles plantations.

A moyen terme le but est que la production puisse couvrir environ un quart de la consommation annuelle propre de l’éco-lodge. Le but ultime à long terme est, en prêchant par l’exemple, de faire ensuite émerger l’idée de créer un marché flottant de fruits et légumes sur le lac.

Création de Kits Biogaz & Phyto-épuration

Comme indiqué précédemment, LaVieVuLinh dispose d’ores et déjà d’un système de production de biogaz qui est directement relié à la cuisine. Le système existe mais le projet est encore au stade d’outil de démonstration et demande à être amélioré afin de pouvoir réellement atteindre sa finalité qui est de répandre de nouvelles techniques auprès des villageois.

L’idée est de proposer auprès des locaux les traitements biogaz et phyto-épuration sous forme de kit combiné. Il sera proposé de mettre en place ces systèmes pour bien moins cher que ce qui peut se trouver sur le marché. Les populations locales auront ainsi accès à des moyens de traiter leurs déchets à moindre coût et de manière écologique.

Sur la base d’une ferme moyenne avec 2 buffles et 15 cochons, un méthaniseur en briques construit selon les techniques locales coûterait entre 500 et 700€. LaVieVuLinh, grâce à un système développé par nos propres soins, peut faire baisser le prix global jusqu’à 300€. Le système de phyto-épuration, quant à lui, permettra d’une part de traiter les eaux usées du foyer familial et plus particulièrement les résidus en aval du système biogaz. En ce qui concerne la taille et le prix, ceux-ci dépendront du nombre de personnes par foyer et le volume d’eau à traiter. L’expérience acquise par LaVieVuLinh nous permet d’estimer que pour une famille vietnamienne usuelle de 7 personnes, il faut un kit Biogaz & Phyto-épuration dont le coût s’élèverait à 700 € par foyer. Sur les 30 familles des 3 villages de la Grande Anse du Lac, nous avons déjà convaincu 5 à 6 familles.

Pour accéder au stade opérationnel et surtout à la distribution de ces kits, les besoins se monteraient ainsi à environ 7.000€ ; le coût essentiel étant pour l’équipement et le matériel à acheter pour pouvoir équiper les 6 familles volontaires pour initier l’expérience et lancer les débuts de la diffusion du projet.

  • Pour accéder au stade opérationnel et surtout à la distribution de ces kits, les besoins se monteraient ainsi à environ 7.000€ ; le coût essentiel étant pour l’équipement et le matériel à acheter pour pouvoir équiper les 6 familles volontaires pour initier l’expérience et lancer les débuts de la diffusion du projet.

L'équivalent de 50% du montant total regroupant les 3 sous-projets sera financé par LaVieVuLinh.

Si vous souhaitez faire un stage ou que vous voulez participer en tant que volontaire au projet, sachez que LaVieVuLinh vous accueillera à bras ouverts. Si vous avez des compétences à partager dans nos domaines d’action, nous étudierons votre candidature et prendrons en charge les frais d’hébergement et de nourriture lors de votre séjour à LaVieVuLinh.

63
Ecoboliens
6 675 €
Sur 12 500 €
Terminée

Ce projet a été un succès le 17/11/2015. Fin du projet le : 17/11/2015.

Les cadeaux

Chaque contrepartie proposée ci-dessous comprend un abonnement à notre Newsletter ainsi qu’une carte de remerciement personnalisée imprimée sur du papier recyclé.

Ujktn8jrgppol8fl4kxd
Pour 10 € et plus

4 soutiens

Cadeau surprise

Recevez dans votre boîte aux lettres une carte de remerciement personnalisée accompagnée d’un petit cadeau surprise fait main par Mme Nhat. C’est elle qui s’occupe de la gestion du magasin traditionnel Dao situé au sein de LaVieVuLinh, où l’on propose des produits fabriqués de façon artisanale par les habitants des villages alentours.

Qcshuanxmxemdtdxcwoj
Pour 20 € et plus

3 soutiens

Parrainez un arbre fruitier = Soutenez la biodiversité

En parrainant un arbre fruitier à LaVieVuLinh, vous soutenez la biodiversité et participez à nos efforts environnementaux pour faire face au développement des monocultures dans la Province de Yen Bai.

Chaque arbre parrainé disposera de sa propre plaque portant son nom en vietnamien, anglais et français mais aussi le vôtre ! Vous aurez droit à une photo pour preuve à l’appui.

Lbldz2lefu7jxiib0mio
Pour 30 € et plus

4 soutiens

Achetez un accessoire traditionnel = Soutenez l'artisanat local

Recevez dans votre colis une écharpe colorée, une pochette ou un sac à main fabriqué par les villageois de Ngoi Tu. Vous soutiendrez par la même occasion l’artisanat local.

Choix valable dans la limite des stocks disponibles.

Seulement 16 disponibles

Mcuke5r0mr7up0i50s1r
Pour 50 € et plus

4 soutiens

1 accessoire traditionnel + 1 cache-pot tressé en bambou

Recevez dans votre colis un accessoire traditionnel (au choix parmi les contreparties précédentes) ainsi qu’un cache-pot en bambou tressé à la main.

Choix valable dans la limite des stocks disponibles.

Seulement 16 disponibles

Mf9s4rudastdbbtmo8mw
Pour 75 € et plus

4 soutiens

1 accessoire + 1 cache-pot + 1 cache-bouteille

Recevez dans votre colis un accessoire traditionnel, un cache-pot en bambou et 1 cache-bouteille LaVieVuLinh en mousse noire.

Choix valable dans la limite des stocks disponibles.

Seulement 6 disponibles

Go31gsqfxxrablpr8kjl
Pour 100 € et plus

11 soutiens

1 sac en coton + 1 petit carnet

Recevez dans votre colis un sac en coton LaVieVuLinh et un petit carnet Zo en papier traditionnel vietnamien.

Le Zo Project est un projet communautaire responsable. Tous les papiers Zo sont fabriqués à la main à partir d'écorce de Do, blanchis à l'oxygène et teints avec des colorants naturels selon les méthodes traditionnelles vietnamiennes.

Seulement 19 disponibles

Relhfotrhhhne5dyqamu
Pour 150 € et plus

1 soutien

1 sac en coton + 1 coffret

Recevez dans votre colis un sac en coton LaVieVuLinh et un coffret comprenant un grand carnet Zo et un stylo en bambou fait main.

Le Zo Project est un projet communautaire responsable. Tous les papiers Zo sont fabriqués à la main à partir d'écorce de Do, blanchis à l'oxygène et teints avec des colorants naturels selon les méthodes tradtionnelles vietnamiennes.

Seulement 29 disponibles

Knwrd4fseycn5cxvbyfj
Pour 180 € et plus

5 soutiens

1 sac en coton + 1 coffret + 1 gourde

Recevez dans votre colis un sac en coton LaVieVuLinh, un coffret Zo, ainsi qu'une gourde My Bottle. Un kit complet pour un quotidien durable et éco-responsable!

Le Zo Project est un projet communautaire responsable. Tous les papiers Zo sont fabriqués à la main à partir d'écorce de Do, blanchis à l'oxygène et teints avec des colorants naturels selon les méthodes traditionnelles vietnamiennes.

Seulement 25 disponibles

30 contributeurs n'ont pas choisi de contrepartie.

Merci aux Ecobolien

KARINE PEYRARD 12/11/2015 - 14:53
Au plaisir de connaître les évolutions futures du projet, Très cordialement, Charles et Karine Peyrard France
Stéphanie Tran-Ngoc-My 27/10/2015 - 12:53
Bonjour Je souhaiterais participer à hauteur de 100€, dont 3 arbres plantés aux noms de Julien, Mathias et René Tran-Ngoc-My, et le reste de la somme en soutien sans contrepartie. A l'avance merci et bonne continuation pour ce beau projet.
Rouxme 19/10/2015 - 17:18
Je souhaite pleine réussite à ce projet, simple mais si important.
Alexandre Kimmerlé 18/10/2015 - 11:33
Très beau projet, bon courage.